Actions

Ukraine: Goulots d’étranglement pour les exportations de céréales


L’Ukraine a établi deux routes d’exportation de céréales via la Pologne et la Roumanie afin d’éviter une crise alimentaire mondiale mais le pays est confronté à des goulots d’étranglement, a déclaré dimanche le vice-ministre des Affaires étrang

par Kanupriya Kapoor

SINGAPOUR (Reuters) — L’Ukraine a établi deux routes d’exportation de céréales via la Pologne et la Roumanie afin d’éviter une crise alimentaire mondiale mais le pays est confronté à des goulots d’étranglement, a déclaré dimanche le vice-ministre des Affaires étrangères de Kyiv.

Selon Dmytro Senik, la sécurité alimentaire mondiale est menacée car l’invasion de l’Ukraine par la Russie a interrompu les exportations de céréales de Kyiv via la mer Noire, provoquant des pénuries généralisées et une flambée des prix.

L’Ukraine est le quatrième exportateur mondial de céréales, le pays affirmant qu’environ 30 millions de tonnes de céréales sont stockées sur son territoire. Il discute avec les États baltes pour ajouter une troisième voie d’exportations alimentaires, a déclaré Senik.

«(Les) routes (existantes) ne sont pas parfaites car elles créent certains goulots d’étranglement, mais nous faisons de notre mieux pour les développer en attendant», a-t-il déclaré à Reuters en marge d’un sommet asiatique sur la sécurité organisé à Singapour.

Le système ferroviaire de l’Ukraine fonctionne sur un gabarit différent de celui de ses voisins européens tels que la Pologne, de sorte que des transferts doivent avoir lieu dans différents trains à la frontière malgré des équipements limités.

Le réacheminement des céréales vers la Roumanie implique le transport par chemin de fer vers les ports du Danube et le chargement des cargaisons sur des barges pour naviguer vers le port de Constanta, un processus complexe et coûteux.

Moscou, qui qualifie la guerre d’opération militaire spéciale et nie avoir frappé des cibles civiles et agricoles, affirme que les sanctions occidentales contre la Russie et les mines marines imposées par l’Ukraine sont à l’origine de la baisse des exportations alimentaires et de la hausse des prix mondiaux.

(Version française Benjamin Mallet)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован.

Кнопка «Наверх»