Actions

Ouverture de «Vkusno & tochka», remplaçant de McDonald’s en Russie


Les premiers restaurants précédemment détenus par McDonald’s Corp en Russie ouvrent leur porte à Moscou dimanche avec un nouveau propriétaire et une nouvelle marque, «Vkusno & tochka», qui signifie «Savoureux et c’est tout» («Tasty & that’s it»). /Ph

(Reuters) — Les premiers restaurants précédemment détenus par McDonald’s Corp en Russie ouvrent leur porte à Moscou dimanche avec un nouveau propriétaire et une nouvelle marque, «Vkusno & tochka», qui signifie «Savoureux et c’est tout» («Tasty & that’s it»).

McDonald’s avait ouvert son premier établissement en Russie en 1990, sur la place Pouchkine à Moscou, dans le contexte de l’effondrement de l’Union soviétique. La marque avait alors symbolisé le dégel des tensions de la guerre froide et permis à des millions de Russes de découvrir la nourriture et la culture américaines.

Sa disparition illustre au contraire aujourd’hui la façon dont la Russie et l’Occident se tournent à nouveau le dos en raison de la guerre en Ukraine.

McDonald’s avait annoncé au mois de mai qu’il vendait ses restaurants en Russie à l’un de ses licenciés locaux, Alexander Govor, à la suite de l’invasion de l’Ukraine par Moscou et de la vague d’indignation et de sanctions occidentales que la guerre a provoquées.

Après 15 réouvertures prévues dimanche, 200 autres interviendront d’ici la fin juin et 850 d’ici la fin de l’été, a indiqué Vkusno & tochka.

«Notre objectif est que nos clients ne remarquent aucune différence de qualité ou d’ambiance», a déclaré son directeur général, Oleg Paroev, lors d’une conférence de presse organisée dans le restaurant de place Pouchkine.

La nouvelle chaîne de restauration rapide conservera son ancien intérieur McDonald’s mais supprimera toute référence à son ancien nom, a précisé Oleg Paroev, nommé à la tête de McDonald’s en Russie en février, quelques semaines avant le début de l’invasion de l’Ukraine survenue le 24 février.

Le dirigeant a ajouté que la société maintiendrait des «prix abordables», sans toutefois exclure de légères augmentations à court terme.

(Reportage Reuters, version française Benjamin Mallet)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован.

Кнопка «Наверх»