Actualités Monde

L’expulsion de migrants vers le Rwanda «consterne» le prince Charles


Le prince Charles (photo) a jugé «consternant», lors de conversations privées, le projet du gouvernement britannique d’expulser des demandeurs d’asile vers le Rwanda, rapportent samedi le Times et le Daily Mail. /Photo prisel e 3 juin 2022/REUTERS/Danie

LONDRES (Reuters) — Le prince Charles a jugé «consternant», lors de conversations privées, le projet du gouvernement britannique d’expulser des demandeurs d’asile vers le Rwanda, rapportent samedi le Times et le Daily Mail.

Dans le cadre d’un «partenariat» conclu en avril entre Londres et Kigali, toute personne arrivée illégalement en Grande-Bretagne depuis le 1er janvier pourrait être relocalisée au Rwanda.

Un premier vol conduisant des migrants vers le pays d’Afrique centrale doit avoir lieu mardi, un recours déposé par des avocats ayant été rejeté vendredi par la justice.

Le prince Charles «s’est déclaré plus que déçu par cette politique», a confié une source au quotidien The Times. «Il a dit qu’il pensait que l’approche globale du gouvernement était consternante.»

L’héritier de la couronne britannique craint notamment que cette politique controversée ne pèse sur la tenue au Rwanda d’une réunion du Commonwealth à la fin juin, où il représentera sa mère la reine Elisabeth II.

Un porte-parole de Charles n’a pas démenti que ce dernier ait pu exprimer en privé des opinions personnelles, tout en rappelant que le prince était tenu à la neutralité politique.

(Reportage Andrew MacAskill, version française Jean-Stéphane Brosse)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован.

Кнопка «Наверх»