Actualités Monde

Brésil: Pas de corps découverts en Amazonie, selon la police et l’Univaja


Les corps du journaliste britannique Dom Phillips et de son compagnon de voyage, l’expert brésilien des peuples autochtones Bruno Pereira, qui avaient disparu depuis plus d’une semaine dans la jungle amazonienne du Brésil, ont été retrouvés lundi, a

BRASILIA (Reuters) — La police fédérale brésilienne a affirmé lundi que les informations de presse sur la découverte présumée des corps du journaliste britannique Dom Phillips et de l’anthropologue brésilien Bruno Pereira en Amazonie étaient incorrectes.

Selon le site brésilien G1, qui dit citer l’épouse brésilienne de Dom Phillips, les deux corps ont été retrouvés lundi.

Dans un communiqué, la police souligne que seuls des effets personnels et des «traces biologiques» ont été découverts à ce stade.

Un porte-parole de l’Union des organisations indigènes de la vallée de Javari (Univaja) a déclaré pour sa part que les équipes de recherche n’avaient pas retrouvé de corps.

«J’ai parlé avec l’équipe sur le terrain, ce n’est pas vrai. Les recherches continuent», a dit Eliesio Marubo.

Dom Phillips, 57 ans, collaborateur du quotidien britannique The Guardian, et Bruno Pereira, 41 ans, spécialiste des peuples indigènes, sont portés disparus depuis le 6 juin alors qu’ils étaient partis en expédition dans la vallée de Javari, une région reculée d’Amazonie.

Les équipes de recherche brésiliennes ont retrouvé des restes «apparemment humains» dans une rivière de la forêt amazonienne près de laquelle le journaliste a été vu pour la dernière fois, ont annoncé les autorités vendredi.

(Reportage de Gabriel Araujo et Steven Grattan; version française Elena Vardon, édité par Kate Entringer et Sophie Louet)

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован.

Кнопка «Наверх»