Economie

50% de chances de récession, selon le patron de Morgan Stanley



Lors de la conférence de Morgan Stanley (NYSE:MS) sur les finances, les paiements et le crédit aux États-Unis, James Gorman, directeur général de Morgan Stanley, a déclaré qu’il voyait un risque de récession d’environ 50 % aux États-Unis.

Selon un rapport de Bloomberg, Gorman a déclaré à l’auditoire qu'»il était inévitable que cette inflation ne soit pas transitoire, il était inévitable que la Fed doive agir plus rapidement qu’elle ne le prévoyait.»

M. Gorman a ajouté qu'»il y avait un risque légitime de récession. J’avais l’habitude de penser qu’il était d’environ 30 %. Il est probablement plus proche de 50 % maintenant, mais pas de 100 %. Il est de votre devoir d’être un peu prudent».

Le chef de Morgan Stanley a déclaré que l’entreprise dispose de liquidités et de capitaux solides et d’un profil de crédit robuste, et qu’il se concentre en fait davantage sur les risques non financiers, notamment la stabilité des données, la cybersécurité et le risque opérationnel en raison de l’incertitude géopolitique actuelle.

Poursuivant sur cette lancée, M. Gorman a déclaré que les retombées pourraient endommager certaines institutions, certaines «potentiellement fatales». Toutefois, il estime que les banques américaines sont en très bonne forme.

Ces commentaires contrastent avec ceux du PDG de JPMorgan (NYSE:JPM), Jamie Dimon, qui a récemment averti les gens de se préparer à un ouragan économique.

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован.

Кнопка «Наверх»